Augmenter la visibilité de votre entreprise sur les moteurs de recherche comme Google ou Bing est une étape importante de la gestion de la visibilité de votre entreprise sur Internet car c’est cette étape qui aidera vos futurs clients à vous trouver et certainement à cliquer sur votre domaine plutôt que sur celui des autres. Un site web pour votre entreprise est, à notre époque, indispensable.

La base de cette démarche est le choix d’un nom de domaine de qualité. En effet, l’ADN et l’identité de votre site débute par une adresse URL. De nos jours, cette adresse inclus soit le nom de l’hébergeur dans le cas d’un site gratuit, soit uniquement le nom de l’entreprise. Mais, dans ce dernier cas, il faut acheter un nom de domaine : mais c’est à VOUS de choisir ce nom de domaine. Nous vous proposons aujourd’hui 8 conseils pour vous aider à trouver votre nom de domaine, sous réserve qu’il soit toujours disponible à l’achat.

1) Un nom de domaine, c’est simple et court

Un nom de domaine simple et court est plus simple à mémoriser par les personnes qui cherchent votre entreprise ainsi celles qui exercent des requêtes sur les moteurs de recherche. Il ne doit contenir aucun caractères spéciaux (#*$%_+=§…). S’il contient des mots clés différents, il est préférable de les séparer par un tiret, élément qui est privilégié aujourd’hui par le référencement de Google.

2) Un domaine, c’est un nom facile à prononcer

Faciliter le bouche à oreille est un bon moyen de développer la notoriété de votre site internet et donc, par extension, de votre entreprise. Pour ce faire, le nom de votre site doit se prononcer simplement : tout le monde doit pouvoir aisément répéter l’adresse. Il faut aussi éviter plusieurs orthographes possibles et rester catégorique dans l’identité de votre site : « Une seule adresse, Une seule manière de l’écrire ». Il ne faut surtout pas négliger cet aspect car une mauvaise orthographe est souvent source de méprises et d’erreurs dans les moteurs de recherche.

3) Un nom à consonance internationale, gage d’ouverture

Si la possibilité d’un engagement votre activité à l’international est présente, votre nom se doit d’être compréhensible par tous et qu’il n’ait aucune connotation péjorative dans d’autres langues. Une sonorité anglo-saxonne sera une force pour impacter le marché international et même assurer votre présence dans certains moteurs de recherche internationaux. Beaucoup d’entreprises sont ainsi obligées de changer leur nom lorsqu’elles s’ouvrent à l’international alors qu’il est simple d’anticiper cette décision et donc, d’agir de manière plus efficace et ce dès le début. Pensez-y !

nom-de-domaine-international

4) Vous avez un nom de marque bien défini ? Montrez-le !

Votre société dispose d’une identité, bien établie ou non votre marque doit être présente à travers le domaine. Votre site sera l’avatar de votre entreprise sur la Toile et sa force en ligne. Avec des noms d’entreprise et des noms de site différents, les clients et prospects pourraient vite se sentir perdus. De plus, un nom de domaine comprenant un nom de marque rassure sur la crédibilité et le professionnalisme du site et de l’entreprise. Les clients potentiels verront alors en votre entreprise un élément d’envergure, de qualité et de pertinence, forces essentielles pour impacter votre marché efficacement et rassurer vos clients.

5) Les mots clés sont vos amis.

Des mots-clés en rapport avec votre activité assureront le bon référencement de votre site. Vos visiteurs sauront ainsi à quoi s’attendre avant même d’arriver sur le site, ce qui leur évitera agacement ou potentielle mauvaise surprise à leurs yeux.

6) Marque déposée ? Problème de légalité !

Vous pensez déjà à un nom de domaine dans votre tête, alors assurez-vous immédiatement qu’il ne correspond pas à une marque déjà déposée auprès de l’INPI (Institut National de la Propriété intellectuelle). Pour vous assurer de la disponibilité de votre nom de domaine, il suffit de quelques clics sur le site officiel de l’INPI.

police-nom-de-domaine

7) Le “.com”, une valeur sûre.

L’extension “.com” est la plus répandue dans le monde, adoptez-la. Même si vous aimeriez un nom de domaine en .fr car vos clients sont principalement en France, le “.com” est un réflexe des utilisateurs aujourd’hui et présente de nombreux conflits pour les clients car il est toujours détestable de se tromper sur une adresse pour un simple nom de domaine. Afin d’être sur de ne perdre aucun prospect, n’hésitez pas une seule seconde à effectuer une redirection de votre nom de domaine en “.com” à votre “.fr”.

8) Les extensions plus communes? On y pense aussi !

Acquérir un nom de domaine en .fr restant une volonté des plus communes pour l’image, il reste de bon ton d’acheter également les extensions les plus connues des internautes comme “.com”, “.net”, “.org”, pour éviter le « cybersquatting ». En effet, si votre site est un succès, il se peut que d’autres essaient d’en profiter en utilisant votre nom de domaine avec une extension connexe et cette démarche évitera les plus mal intentionnés de profiter d’une petite négligence de votre part.